Secteur automobile

Malgré la crise qui frappe le secteur, la Belgique reste un acteur incontournable de l'assemblage automobile. Le marché de la production automobile y est, en effet, fortement représenté avec des usines comme Opel Anvers, Ford Genk, Audi Forest/Bruxelles, Volvo Europe à Gand, Van Hool (autobus) et Truco. 

Toyota a également choisi la Belgique pour y établir son siège européen. Toyota Motor Marketing Europe est chargé de la promotion et de la vente sur le marché européen particulièrement résistant et compétitif.

Chiffres de production impressionnants

Concrètement, 724 498 véhicules ont été produits en 2008, dont la majeure partie était destinée à l'exportation. Parmi ces véhicules produits en Belgique, 434 875 sont des voitures de tourisme et 245 256 sont des véhicules pour le transport des personnes et des marchandises. Suivent ensuite les véhicules utilitaires de plus de 3,5 tonnes et les autocars, avec respectivement 43 068 et 1 286 unités produites en 2008.

Le secteur automobile emploie également un grand nombre de personnes en Belgique. En 2007, près de 25 000 personnes travaillaient rien que dans les usines de montage et plus de 100 000 dans l'ensemble du secteur automobile.

Plusieurs atouts

La Belgique est un pays attrayant pour les constructeurs automobiles. Ils y trouvent non seulement des travailleurs hautement qualifiés qui atteignent des chiffres de production record et des ports maritimes qui permettent une distribution aisée, mais aussi des centres de recherche qui testent les pièces détachées et étudient les nouvelles technologies.

La Flandre dispose de son propre réseau d'innovation, appelé Flanders' DRIVE. Cette initiative permet aux entreprises et aux instituts de recherche, telles que les universités, d'échanger leurs connaissances et de démarrer ensemble des projets. Le réseau a pour objectif d'augmenter la capacité de production et de développement des entreprises de sous-traitance en Flandre.

Un secteur à la croisée des chemins

L'industrie automobile en Belgique est à la croisée des chemins. Pour rester un secteur économique majeur, l'industrie se tourne vers les hautes technologies comme les technologies hybrides ou les nouveaux matériaux notamment.

Adresses et sites

Afficher toutes les adresses et tous les sites